Le groupe Plansee améliore encore ses ventes.

Le groupe Plansee a augmenté ses ventes totales consolidées pendant l'exercice 2014/15, qui a pris fin le 28 février 2015 avec un montant s'élevant à 1,26 milliards d'euros.

Dr. Michael Schwarzkopf bei der Bilanzpressekonferenz in Reutte

« Sur le plan opérationnel, nous avons réussi à augmenter les ventes de 5 %. Si les prix de vente sont globalement restés stables, nous avons enregistré de nouveaux records dans nos volumes de vente », a souligné Dr. Michael Schwarzkopf, Président du Directoire du groupe Plansee lors de la conférence de presse annuelle à Reutte, Autriche.

Pour plus de la moitié, les ventes du groupe ont été réalisées dans les trois secteurs suivants : le génie mécanique, l'industrie automobile et l'électronique grand public. « Nous avons été surpris par l'intensité de la demande de l'industrie automobile et aérospatiale en Europe », a ajouté Schwarzkopf. En Asie, le groupe Plansee a remporté des parts de marché grâce à des produits destinés à l'électronique grand public.

Au niveau des régions, les volumes de vente sont restés stables par rapport à l'exercice précédent (Europe 49 %, Amérique 28 %, Asie 23 %).

Pour la première fois, 34 % des ventes ont été réalisés avec des produits de moins de cinq ans. « C'est là le résultat de nos investissements durables dans la recherche et le développement », a indiqué Schwarzkopf. À l'échelle du groupe, plus de 60 millions d'euros (5 % des ventes) ont été investis dans plusieurs projets d'innovation en 2014/15.

Nouvelle expansion dans le secteur des outils
La division dédiée aux carbures, Ceratizit, a récemment fait l'acquisition du fabricant d'outils allemand Klenk et de ses 120 employés. L'année précédente, Ceratizit avait déjà acquis le fabricant d'outils américain Promax et obtenu une part majoritaire chez le fabricant d'outils allemand Günther Wirth. Selon Schwarzkopf : « Cela signifie que nous consolidons notre position sur le marché croissant des outils en carbure et que nous devenons progressivement un fournisseur complet pour nos clients. »

Plansee se met au recyclage
Avec l'annonce récente de l'acquisition de l'entreprise finlandaise Tikomet Oy, la division GTP du groupe Plansee a consolidé son portefeuille de produits pour les poudres de tungstène recyclées. Tikomet, implantée à Jyväskylä, emploie 40 personnes et est l'un des principaux producteurs de poudres à base de métaux durs et de zinc recyclés.

Ces deux acquisitions sous-tendent la stratégie du groupe Plansee qui vise à occuper le rôle de chef de file dans les matériaux high tech que sont le molybdène et le tungstène, du traitement du minerai de à la fabrication de composants spécifiques aux clients.

Investissement à hauteur de 180 millions d'euros
Au cours du dernier exercice, le groupe Plansee a réalisé des investissements d'un total supérieur à 180 millions d'euros. Parmi eux, on compte les acquisitions, les nouvelles usines de production en Inde et en Corée du sud, les investissements dans l'amélioration des capacités de production en Autriche et au Luxembourg, les dépenses liées à l'innovation (produits et processus).

Renforcement des capitaux propres

En raison de ses recettes particulièrement élevées, Plansee a pu renforcer davantage encore ses capitaux propres. « Des capitaux propres nettement supérieurs à 1,1 milliard d'euros nous permettent de faire face avec sérénité aux défis d'un futur économique difficile à prédire », a souligné Schwarzkopf.

Portefeuille industriel avec des ventes atteignant les 2,4 milliards d'euros
Ces dix dernières années, le groupe Plansee a considérablement élargi son portefeuille industriel. Il y a dix ans, l'ensemble des activités du groupe générait des ventes totales de 900 millions d'euros ; lors du dernier exercice, ce résultat est passé à 2,4 milliards d'euros. À échelle mondiale, les différentes entreprises associées employaient 11 800 salariés, soit 400 de plus par rapport à l'année précédente. En Autriche, les effectifs ont augmenté de 100 pour atteindre les 2 300 employés.

Perspectives
Pour l'exercice financier en cours, le groupe Plansee table sur une stabilité des opérations, qui seront globalement positives. « Malheureusement, nous ne voyons toujours pas de reprise dynamique des affaires », a regretté Schwarzkopf. « C'est pourquoi nous cherchons à améliorer les processus internes, à optimiser notre réseau mondial de production et à acquérir des entreprises afin de poursuivre le renforcement de notre position sur le marché mondial. »