L’influence des conditions de réduction sur la morphologie du molybdène

Différentes conditions de réduction influencent-elles la morphologie de la poudre de molybdène ? Quel rôle la température, le point de rosée, la teneur en hydrogène et le débit du gaz de réduction jouent-ils lors de ce processus ?

Analyse SEM des changements de morphologie de surface avec différentes conditions de réduction : (a) particules en forme de barre (b, e) particules à structure équiaxiale (c) particules en forme d’éponge

 

Lors du 19ème séminaire Plansee, Johanna Bolitschek s’est intéressée à l’influence de différentes conditions de réduction (température, point de rosée, teneur en hydrogène, ainsi que débit du gaz de réduction) sur la morphologie de la poudre de molybdène. Le matériau a été produit par une réduction en deux étapes de particules de trioxyde de molybdène de différentes tailles avec de l’hydrogène et les expériences ont été réalisées dans un four rotatif. Il a été démontré que la zone de surface spécifique est principalement influencée par la température et diminue lorsque la température augmente. La taille des particules de la matière première, le point de rosée et la teneur en hydrogène de l’atmosphère de réduction exercent non seulement une influence significative sur la morphologie de la poudre de molybdène produite, mais modifient également l’impact de la température. Les résultats impliquent que l’effet d’un seul paramètre de réduction sur les propriétés de la poudre obtenue doit toujours être examiné en contexte avec les autres conditions de réaction.

Lire l’article en entier.

Vous trouverez ici d’autres articles à propos du séminaire Plansee.