Recyclage des outils en carbure

Ceratizit acquiert une participation de 50 % dans Stadler Metalle.

De gauche à droite : Thierry Wolter, Andreas Lackner et Andreas Schwenninger, membres du CA de Ceratizit, avec Gabriele Stadler, propriétaire et directrice générale de Stadler, et Hubert Stadler, directeur des opérations.

Ceratizit vient d’acquérir une participation de 50 % dans Stadler Metalle GmbH & Co. KG. Cette entreprise de Türkheim, dans la région de l’Unterallgäu en Allemagne, est spécialisée dans le négoce et le retraitement des déchets métalliques.

Elle propose un large éventail de services, de l’achat et de l’analyse au tri et au traitement des matières premières secondaires métalliques, et s’intéresse tout particulièrement au recyclage des outils en carbure. Ceratizit est une co-entreprise du groupe autrichien Plansee, qui conçoit et produit des outils en carbure.

Comme l’explique le P.-D.G. du Groupe Plansee, Karlheinz Wex, « La demande de tungstène et de cobalt est en constante augmentation. Ces matériaux sont indispensables à la fabrication d’outils en carbure. Grâce au réseau de Stadler et à son expertise logistique, nous allons pouvoir nous concentrer encore plus sur le recyclage des outils en carbure de tungstène comme source de matières premières. »

Les deux entreprises privées se sont engagées à ne pas divulguer les détails financiers de la transaction, qui a pris effet le 1er mars 2019 et qui est soumise à l’approbation des autorités.