Restez flexible ! De nouveaux résultats de recherche sur le comportement des films de molybdène à la rupture.

Les films fins de molybdène utilisés dans les panneaux solaires et les écrans flexibles doivent être souples et ne pas se fracturer. Plansee, en collaboration avec l'Université Montan de Leoben, travaille sur l'amélioration de la malléabilité du molybdène et a déjà remporté des succès considérables. Les résultats de cette collaboration seront présentés dans une affiche qui sera exposée à la conférence EUPVSEC le 22 juin prochain.

Généralement, les films fins de molybdène sont très fragiles et se cassent facilement en présence d'une contrainte de flexion. Cette caractéristique est problématique si ces films sont utilisés dans les panneaux solaires et les écrans flexibles. Chez Plansee, spécialiste des matériaux et des films fins, et conjointement avec l'Université de Leoben, nous voulons effectuer des recherches approfondies pour remédier à ce problème. Le professeur Christian Mitterer de l'Université de Leoben, Dr. Jörg Winkler, directeur du développement chez Plansee et Tanja Jörg, étudiante en doctorat à l'Université Montan de Leoben, ont hâte de commencer le projet. Le dépôt de films de molybdène sur un film polyimide dans un système de pulvérisation industriel et la caractérisation des propriétés mécaniques, y compris les mesures de contrainte, ont permis de tirer des conclusions initiales : L'adaptation des conditions de dépôt et la réduction de l'épaisseur du film ont permis de fabriquer des films de molybdène beaucoup plus flexibles.

Pour en savoir plus : Notre affiche exposée à la conférence EUPVSEC le 22 juin à 13 h 30 (poster 3CV.2.22). Pour en savoir plus sur le programme de la conférence, visitez le site https://www.photovoltaic-conference.com/

Vous souhaitez en savoir plus tout de suite sur nos cibles de pulvérisation ? En savoir plus sur nos matériaux de revêtement.