Online ShopMy Plansee
Plansee Group
Page d’accueil
Online ShopMy PlanseePlansee Group

07/07/2022

Un chiffre d’affaires record grâce à un tour de force

Le contexte était loin d’être favorable : Des chaînes d’approvisionnement perturbées, une augmentation significative du coût des matières premières et des délais de livraison prolongés ont constitué des défis majeurs pour le groupe Plansee au cours du dernier exercice. Mais la conjoncture favorable, les efforts d’amélioration internes et la consolidation à 100 % de la filiale de carbure Ceratizit ont permis au groupe tyrolien de réaliser un nouveau record de chiffre d’affaires.

Le groupe Plansee a réalisé au total un chiffre d’affaires de 2,02 milliards d’euros pour l’exercice 2021/22, soit 56 % de plus que l’année précédente. En excluant l’effet résultant de la première consolidation à 100 % de la filiale Ceratizit, l’augmentation du chiffre d’affaires aurait été de 15 %. Par le passé, le Plansee group détenait une participation de 50 % dans la filiale de carbure Ceratizit et avait acquis la majorité de l’entreprise luxembourgeoise au 1er mars 2021. La croissance organique repose sur la reprise rapide de nombreux secteurs après la pandémie et sur la forte demande du secteur des technologies médicales ainsi que de l’industrie des semi-conducteurs et de la construction.

Les membres du conseil d’administration du groupe Plansee,  Dr. Wolfgang Köck et Karlheinz Wex
Les membres du conseil d’administration du groupe Plansee, Dr. Wolfgang Köck et Karlheinz Wex

« D’abord la pandémie, puis les problèmes de chaîne d’approvisionnement, maintenant la guerre en Ukraine. Ces défis ont été et sont toujours un tour de force pour nos collaborateurs et nos cadres. Un tour de force que nous maîtrisons avec succès », a déclaré Karlheinz Wex, porte-parole du conseil d’administration du groupe Plansee, au cours d’une conférence de presse à Reutte. Au cours de sa 101ème année d’existence, le groupe d’entreprises a réagi rapidement à la reprise de la conjoncture, a renforcé ses positions sur le marché et a investi beaucoup d’énergie dans le développement de son organisation. Pour ce qui est de l’exercice en cours, Wex s’est montré optimiste pour le premier semestre. Le Plansee Group repose sur des bases économiques solides et les carnets de commande sont bien remplis. Mais Wex a également attiré l’attention sur les risques :  les conséquences imprévisibles de la guerre en Ukraine, l’insécurité de l’approvisionnement en gaz, la hausse de l’inflation, l’augmentation des barrières commerciales entre les pays et les régions et les « achats en masse » dans les chaînes d’approvisionnement. « Cela nous donne du fil à retordre et aura des conséquences sur notre développement économique au second semestre », a déclaré le porte-parole du directoire.

Une position durable pour l’avenir

En adoptant une stratégie de développement durable, le Plansee Group a amorcé un changement de technologie. « Depuis 20 ans, nous produisons de l’hydrogène principalement à partir de gaz naturel. L’hydrogène est nécessaire comme gaz de traitement dans plusieurs étapes essentielles de la production. L’hydrogène sera à l’avenir principalement produit par électrolyse à l’aide d’électricité verte. Cela nous permettra de réduire jusqu’à 60 %, par nos propres moyens, notre propre empreinte carbone au sein du groupe au cours des trois à cinq prochaines années », a déclaré Wolfgang Köck, membre du directoire. Selon lui, l’augmentation du taux de recyclage des produits en tungstène ainsi que l’amélioration de l’efficacité des matériaux et de l’énergie devraient également contribuer à cet objectif.

Pour que le tournant énergétique soit une réussite, Karlheinz Wex demande également aux politiques de prendre leurs responsabilités : « En raison des quantités d’énergie qui seront encore nécessaires pour la production industrielle à l’avenir, nous demandons aux responsables politiques de créer les conditions nécessaires à un approvisionnement énergétique sûr, compétitif et durable ».

Lors du congrès scientifique « Séminaire Plansee » qui s’est tenu début juin à Reutte, les matériaux molybdène et tungstène utilisés par le groupe Plansee ont été comparés pour la première fois à d’autres matériaux dans le cadre d’un classement relatif au développement durable. Wolfgang Köck a déclaré : « Les résultats présentés ici offrent des points de départ intéressants qui nous permettront de nous distinguer encore plus clairement de la concurrence que nous ne l’avons fait jusqu’à présent ». Des précisions à ce sujet devraient être publiées à l’automne.

Un approvisionnement en tungstène stable

Avec l’acquisition de Ceratizit, le groupe Plansee a réorganisé la fabrication de poudre de tungstène et l’a rendue plus compétitive. Elle est de plus en plus basée sur le recyclage. Pour atteindre ses objectifs ambitieux en matière de recyclage, Ceratizit a lancé une initiative visant à récupérer autant de déchets de tungstène que possible et à les recycler. Le tungstène recyclé est utilisé par le groupe Plansee pour la fabrication de nouveaux produits. Les technologies modernes de recyclage garantissent que les produits fabriqués à partir de tungstène recyclé possèdent des propriétés identiques à celles des produits fabriqués à partir de tungstène « frais ». 

Sites

Sur le plus grand site de production du groupe, à Breitenwang/Reutte (Autriche), un nouveau hall de production de Ceratizit est sur le point d’être terminé. L’installation photovoltaïque installée sur le toit, d’une puissance maximale de 385 kilowatts dans sa première phase d’extension, sera prochainement mise en service. De plus, Plansee a construit un nouvel atelier de frittage et a augmenté ses capacités de production de composants pour les technologies médicales et l’industrie des semi-conducteurs. Le site a augmenté sa production de 23 % au cours de l’exercice écoulé, pour atteindre 747 millions d’euros. Au total, 62 millions d’euros ont été investis dans des immobilisations corporelles à Breitenwang/Reutte au cours de l’exercice 2021/22. Cela représente 154 millions d’euros pour l’ensemble du groupe. Le groupe a consacré 86 millions d'euros à l’innovation.

Le repositionnement du site de Mamer (Luxembourg) est achevé. Le site a posé les jalons pour se concentrer encore plus à l’avenir sur la fabrication de composants en carbure résistants à l’usure destinés à l’industrie de production et de plaquettes de coupe amovibles pour l’industrie de l’outillage.

Toutes les activités de production de poudre de tungstène à partir de minerai ou de ferraille sur le site de Towanda (États-Unis) ont été intégrées à la division Ceratizit. Le bilan énergétique et environnemental du site est particulièrement bon en raison de la part importante de déchets de tungstène recyclés dans la production. Par rapport à la production à partir de minerai de tungstène, la consommation d’énergie et les émissions de CO2 sont nettement plus faibles avec le recyclage.

Des fonctions de service essentielles du groupe, telles que l’informatique, les ressources humaines, le contrôle de gestion et les finances et la comptabilité, ont été regroupées au sein de Plansee Groupe Functions. La société de services est présente sur les sites de Reutte, Kempten, Mamer et Towanda. Plansee Groupe Functions lance une grosse campagne de recrutement notamment de spécialistes en informatique. Des spécialistes sont requis de toute urgence pour faire face à la poursuite de la numérisation des activités de l’entreprise.

Perspective

Pour l’exercice en cours, le Plansee Group s’attend également à des conditions globales difficiles. L’augmentation des prix de l’électricité et du gaz, la hausse de l’inflation, les problèmes de logistique et d’approvisionnement sur les marchés d’approvisionnement et le manque de personnel qualifié dans plusieurs catégories professionnelles sont les principaux défis à relever. Les marchés de la construction mécanique, de l'industrie des semi-conducteurs et des technologies médicales continuent d’évoluer positivement. « La demande soutenue dans ces secteurs montre que nos produits et outils en molybdène et en tungstène continueront d’être demandés pour de nombreuses applications de pointe », a déclaré Karlheinz Wex. Avec la poursuite de la mise en œuvre énergique du projet d’optimisation interne « better together » au cours des deux prochaines années, des reprises d’entreprises ciblées et des améliorations de processus, le groupe Plansee continue à travailler pour se positionner de manière encore plus performante et compétitive.

Les chiffres clés en un coup d’œil (*consolidés)

 

  2020/21
2021/22

Chiffre d’affaires*

1,29 milliards d'euros
2,02 milliards d'euros
Portefeuille des ventes
2,55 milliards d'euros
3,16 milliards d'euros
Chiffre d'affaires de la production Breitenwang/Reutte
606 millions d’euros
747 millions d’euros
Employés*
7 535
11 174
Nombre total des employés du groupe
13 436
13 541
Employés en Autriche
2 356
2 509
Investissements*
153 millions d’euros
154 millions d’euros
Frais de recherche et développement*
61 millions d’euros
86 millions d’euros
Part des nouveaux produits*
36 %
33 %
Ratio de fonds propres*
63 %
51 %
Taux de recyclage du tungstène
83 %
74 %

À propos du groupe Plansee

Avec les divisions Plansee High Performance Materials et Ceratizit et l'investissement dans Molymet, le groupe Plansee est l'un des leaders mondiaux de la métallurgie des poudres.

Le groupe Plansee est spécialisé dans les produits fabriqués à partir des matériaux que sont le molybdène et le tungstène et couvre l'ensemble de la chaîne de valeur – du concentré de minerai aux outils et composants personnalisés.

Le portefeuille de produits comprend plus de 100 000 produits et outils différents. Le groupe Plansee permet ainsi la réalisation d'appareils high-tech de tous les jours, tels que les smartphones, ainsi que de solutions durables et efficaces pour la mobilité, l'approvisionnement en énergie et la fabrication industrielle.

Au cours de l’exercice 2021/22, le groupe Plansee, avec ses 11 174 collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,02 milliards d’euros. Dans le portefeuille du Plansee Group (avec la participation de 21% dans Molymet), les 13 541 salariés ont réalisé un chiffre d’affaires de 3,16 milliards d’euros.

L'année fiscale se termine le dernier jour de février.