Infiltration

Les matériaux composites infiltrés par des métaux sont constitués de deux composants matériels. Au cours d'un procédé de fabrication en deux étapes, une base frittée poreuse est d'abord produite à partir du composant ayant le point de fusion le plus élevé, par exemple un métal réfractaire, avant de recevoir par infiltration le composant liquéfié ayant le point de fusion le plus bas. Les propriétés de chacun des composants pris séparément sont conservées. Lors d'un examen au microscope, on peut constater que les propriétés de chacun des composants restent manifestes. Au niveau macroscopique, cependant, les propriétés de chacun des composants sont associées. Par exemple, le nouveau matériau peut posséder de nouveaux paramètres de conductivité thermique et de dilatation thermique.