Nacelles de frittage et de recuit.

Vous ne confieriez pas vos nacelles de frittage et de recuit à un vieux conteneur, n'est-ce pas ? Bien sûr que non. Parce que nous sommes les seuls à fournir des nacelles de frittage et de recuit de la plus haute qualité. Grâce au molybdène, au tantale, au niobium, au tungstène et à une large gamme d'alliages, nous avons le bon matériau pour votre procédé haute-température. Nous utilisons ces matériaux pour fabriquer les nacelles de frittage et de recuit pour des fours continus et discontinus.

Tôle pour la production de nacelles de frittage et de recuit
Tôle pour la production de nacelles de frittage et de recuit

Nos nacelles offrent une stabilité dimensionnelle et une résistance à la corrosion exceptionnelle, couplées à une résistance au fluage et une excellente stabilité structurelle. Votre avantage : Une durée de vie particulièrement longue presque sans aucune déformation. Et grâce à la régularité de leurs surfaces et l'utilisation de revêtements en alumine et zirconium spéciaux, nous pouvons garantir que rien n'adhérera à nos nacelles.

Nacelles de frittage et de recuit

Nous pouvons adapter le concept de nos nacelles de frittage et de recuit à vos besoins spécifiques. Nos produits sont disponibles rivetés, emboutis ou pliés. Avez-vous des besoins très spéciaux à propos de la stabilité dimensionnelle de nos nacelles de frittage et de recuit ? Dans ce cas, nous vous recommandons de choisir le ML et le TZM.

Molybdène-lanthane

En utilisant des alliages adaptés et des procédés de production optimisés, nous sommes capables d'améliorer les propriétés du molybdène. Pour atteindre un niveau particulièrement élevé de ductilité et de résistance au fluage, nous dopons le molybdène pur avec de faibles quantités de La2O3. La micro structure stabilisée et le comportement modifié de recristallisation empêchent la fragilisation et la cassure prématurées de nos composants de four.

Qu'est ce qui rend le ML meilleur que le molybdène pur ?

  • Température de recristallisation plus élevée
  • Structure de grain étirée pour une meilleure ductilité
  • Résistance au fluage plus importante
Titane-zirconium-molybdène

Dès que des matériaux doivent relever des défis particuliers, nous ajoutons du titane et du zirconium pour renforcer la microstructure du molybdène pur. Une solution Mo-Ti et des carbures de Ti-Zr garantissent d'atteindre des résistances optimales à des températures allant jusqu'à 1400 °C (2 552 °F).

Que peut faire le TZM mieux que le molybdène pur ?

  • Meilleure résistance au fluage
  • Température de recristallisation plus élevée
  • Plus grande stabilité thermique
Votre interlocuteur
Votre contact personnel pour:
Mike Ferullo
Appelez-moi:
+1 508 918 1276
ou envoyez un email:
mike.ferullo@plansee.com
Mike Ferullo