Online ShopMy Plansee
Plansee Group
Page d’accueil
Online ShopMy PlanseePlansee Group
Gamme de buses à canal chaud

Embouts de buse pour les buses à canal chaud

Le moulage par injection de plastique est un procédé de production de produits en plastique. Le plastique liquide est transporté par un canal chaud et injecté dans les moules par une buse à canal chaud. Nous avons optimisé le matériau de nos embouts de buse pour répondre aux exigences spécifiques de ce procédé.

Vos bénéfices en bref :

  • Conductivité thermique élevée de 140 W/mK

  • Extrêmement résistants à la température et à la corrosion

  • Durée de vie prolongée du produit grâce à un durcissement de surface spécial

  • Bonne usinabilité mécanique

Les caractéristiques de nos produits à télécharger :

Caractéristiques barre en TZM

Le TZM pour une conductivité thermique élevée

Buse à canal chaud

Certains plastiques ont une plage de température de transformation très étroite. Si la température est un peu trop élevée, le plastique peut être endommagé. Si la température baisse trop, le plastique se solidifie et ne s’écoule plus de manière optimale dans le moule. Le transfert de chaleur dans la buse du canal chaud est donc essentiel.

Pour maintenir le plastique à la bonne température, la buse est chauffée de l’extérieur par des serpentins de chauffage. Seul l’embout de la buse ne comporte plus de dispositif de chauffage. La buse chauffée doit elle-même transférer la chaleur au plastique.

La conductivité thermique du matériau est ici un élément décisif. Elle n’est pas suffisante pour les métaux classiques tels que l’acier. Bien que le cuivre ait une conductivité thermique très élevée, il ne peut pas résister au plastique abrasif et aux charges mécaniques.

C’est pourquoi nous avons développé le titane-zirconium-molybdène (TZM). Le TZM possède une conductivité thermique particulièrement élevée de 140 W/mK et est en même temps très résistant à la température et à la corrosion. Si une dureté particulièrement élevée du matériau est requise, nous pouvons durcir le TZM après usinage avec notre procédé SHN. Contrairement aux métaux durs (carbures de tungstène), le TZM peut être usiné plus facilement.

Procédé SHN pour le durcissement des surfaces

Les plastiques renforcés en fibres de verre représentent un défi particulièrement difficile pour les transformateurs, car les moules sont exposés à une charge abrasive très élevée. Lors du processus de fabrication, ils peuvent gravement affecter les systèmes à canaux chauds, en particulier les buses à canal chaud. Une combinaison optimale de la conductivité thermique et de la dureté du matériau est nécessaire. Pour y parvenir, nous avons mis au point une méthode qui rend les extrémités de nos buse en TZM particulièrement résistantes : le procédé de durcissement de surface en SHN.

Avec le durcissement de surface en SHN, nous renforçons la surface et les composants complets en TZM avec une couche de diffusion fortement adhérente. Nos clients disposent ainsi d’une surface résistante à l’usure, tout en bénéficiant d’une bonne usinabilité du matériau. Le durcissement a lieu en phase gazeuse. Les revêtements que nous produisons avec le procédé SHN adhèrent mieux que les revêtements en PVD ou en CVD classiques. Ils reproduisent le contour de la surface du composant en TZM à l’identique.

Micrographies d’un embout pour canaux chauds durci par SHN