Online ShopMy Plansee
Plansee Group
Page d’accueil
Online ShopMy PlanseePlansee Group
Cible de pulvérisation WNi

Cibles de pulvérisation en alliage de tungstène pour le verre intelligent

Nous proposons les bonnes cibles de pulvérisation en tungstène et alliages de tungstène adaptées à la production des couches électrochromes des Smart Windows. Nos clients utilisent avec ce matériau un procédé réactif de pulvérisation pour créer la couche d'oxyde de WNi. Dans des conditions normales, cette couche est incolore et transparente. Sous tension continue, elle devient bleue et est donc moins transparente pour certaines longueurs d’onde de la lumière. En dopant les couches d’oxyde de tungstène pur avec d’autres éléments (par exemple le Ni, le Mo, le Ti, le Ta), il est possible d’influencer différentes propriétés des couches commutables, telles que la résistance, le temps de commutation et le rendu optique.

Vos bénéfices en bref :

  • Grande pureté
    > 99,97 %

  • Microstructure et composition chimique homogènes

  • Teneur en alliage variable

Homogénéité et densité : ce qu’il faut prendre en compte dans les cibles de pulvérisation

Les cibles de pulvérisation en tungstène-nickel sont un exemple de nos alliages de tungstène pour le verre intelligent. Les cibles traditionnelles en tungstène-nickel sont fabriquées au moyen du procédé de vaporisation thermique. L’inconvénient : L'élément nickel n'est pas réparti uniformément partout et la densité du matériau des cibles bombardées est généralement de l'ordre de < 95 %.

Mais qu’est-ce que cela signifie pour l’utilisateur ? Une répartition inégale du nickel conduit à des zones ferromagnétiques de nickel pur dans la cible de pulvérisation. Elles affectent le comportement de la pulvérisation et influencent la qualité de la couche électrochrome en raison de taux de pulvérisation inégaux ou d’une composition chimique irrégulière.

Une faible densité de matériau limite l’épaisseur possible de la cible de pulvérisation à quelques millimètres de matériau utilisable seulement. La cible de pulvérisation doit alors être fréquemment remplacée dans l’application. Nous produisons nos cibles de pulvérisation en tungstène-nickel au moyen de la métallurgie des poudres. Nous prenons en charge toutes les étapes, de la poudre métallique au produit fini, en interne. Avec une densité de plus de 95 %, notre matériau peut être utilisé pour produire des cibles de pulvérisation d'une épaisseur allant jusqu'à 18 mm. La durabilité de nos cibles de pulvérisation permet de prolonger leur durée de vie dans le processus d’application. Il n’est plus nécessaire de remplacer fréquemment les cibles.

Microstructure de cible de pulvérisation WNi

Notre procédé de fabrication permet d’obtenir une microstructure particulièrement homogène et dense. C’est ce que montre cette image au microscope optique d’une de nos cibles de pulvérisation en tungstène-nickel : Le tungstène pur (gris foncé) est incorporé dans une matrice de composés tungstène-nickel. Mais ce qui est important, c’est ce qui n’est pas là : le nickel libre. La microstructure ne contient pas de phases ferromagnétiques.

Le nickel est réparti de manière très homogène sur l’ensemble de la cible. La teneur en nickel ne fluctue pas plus de +/- 0,5 % en poids autour de la valeur moyenne souhaitée.

Les propriétés les plus importantes de nos cibles de tungstène-nickel
Densité (à 20 °C) ≥ 95 % de la densité théorique
Pureté > 99,97 % en poids (3N7)
Homogénéité de la distribution du nickel <+/- 0,5 % en poids
Teneur en nickel 25 à 55 % en poids
Microstructure Grain fin, uniforme

Nous avons déposé une demande de brevet pour la production et les propriétés des cibles de pulvérisation en tungstène-nickel. Dans certains pays, elles sont déjà protégées par des brevets.

Exemples d’application de nos revêtements :

Autres produits pour l’industrie du revêtement :